Politiques Open Data : Etude des démarches de 9 collectivités françaises

En mars 2015, les députés français ont voté un amendement rendant obligatoire la publication des données détenues par toute commune de plus de 3500 habitants. La même année, la France est devenue l’un des pays les plus ouverts du monde en terme d’accès aux données publiques : la WWW foundation classe la France en 4ème position de son « Baromètre de l’open data ».

En France, le mouvement opendata a été initié en 2010 par les collectivités territoriales, notamment Rennes Métropole. Depuis, le mouvement a été fédéré et consacré au niveau national, notamment à travers Etalab.

Actuellement, une centaine de collectivités territoriales ont fait le choix d’ouvrir leurs données. Derrière ce chiffre, se cachent différentes réalités; une majorité des collectivités ouvrant leurs données à la demande contre une vingtaine ayant mis en service des portails open data. Pour beaucoup de collectivités, l’open data reste une démarche assez floue.

Aussi, avons-nous souhaité revenir sur les démarches mises en place par des collectivités pionnières afin de proposer un état de l’art des meilleures pratiques existantes. Pour cela, nous avons interrogé 9 collectivités, 5 lauréats issus de différents concours ainsi que l’association LiberTic.

FORMULAIRE DE DEMANDE POUR L’ETUDE SUR LES POLITIQUES OPEN DATA

1 + 3 = ?